Kapama bulgare

Капама по дядо Томи Kapama bulgare

Kapama bulgare
Sur la recette de mon grand-père

Un plat bulgare par excellence, traditionnellement servi le jour de Noël ou le soir du 31 décembre, mais aussi tout au long de l’hiver tant que le chou fermenté fait maison n’est pas fini.

Ingrédients:

500 g de porc (partie jambon)
600 g de boeuf
300 g de poitrine de porc sans os
500 g de viande de poulet (cuisse et filet)
400 g de saucisse de crue
1-2 choux fermentés entiers (choucroute)
1/2 tasse type mug de riz rond
Poivre noir
Paprika
Huile
Sel
Cumin

Капама по дядо Томи 2 Kapama bulgare

Préparation:

Passer la moitié du bœuf et de la poitrine de porc par le hachoir à viande. Assaisonner la viande hachée avec 1 cuillère à café de chaque – poivre noir du moulin, paprika et cumin moulu. Saler au goût. Ajouter le riz rincé et arroser d’huile. Réfrigérer le temps de préparer la choucroute. Garder les plus belles feuilles de chou fermenté pour les faire farcies. Hacher le reste finement, enlevant l’épi et les nervures plus raides. Faire un genre de petits paquets à partir de la viande hachée et des feuilles de chou réservées. Vous pouvez mettre un morceau de lard dans chacun.

Etager la kapama dans un grand plat de cuisson en céramique. Commencer par un lit de feuilles de chou qui n’ont pas servies pour les feuilles de chou farcies (appelées Sarma /sg/ ou Sarmi /pl/ en bulgare). Disposer les feuilles de chou farcies dessus de manière serrée. Mettre ensuite les différentes viandes, coupées en portions. Mélanger avec de la choucroute hachée. Assaisonner les différents niveaux de poivre noir, cumin et sel (si le chou n’est pas trop salé). Verser 200 ml d’eau chaude sur la kapama et encore une fois d’huile au cas où la viande ne serait pas très grasse.

Couvrir le plat en céramique hermétiquement en scellant son propre couvercle d’une bande de pâte. Porter à ébullition sur le feu (si le plat le permet), puis transférer au four, préchauffé entre-temps à 160°C. Laisser cuire doucement pendant 3 heures.

Laisser reposer quelques heures. Avant de servir, transférer la quatité de kapama nécessaire pour le repas dans un plat de cuisson moins profond (piochant dans toutes les viandes, la choucroute et les feuilles de chou farcies) et enfourner à 200°C jusqu’à une couleur dorée appétissante.

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


9 − = trois

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current month ye@r day *